5ème, 6ème, CM2, roman, suspens

Dix minutes de dingue, de Jean-Christophe Tixier

Course-poursuite !

Dix minutes de dingueMat et Félix sont sidérés par la video de skate envoyée par leurs copains Tim et Léa pour leur « battle de skate ». Comment vont-ils pouvoir rivaliser avec ça ? Deux caméras, un plongeon dans une piscine… Cela semble impossible de faire mieux… Sauf si, eux, arrivent à utiliser trois caméras et à organiser une course-poursuite avec un scooter… Reste à réunir le matériel nécessaire, ce qui n’est pas une mince affaire. Mais nos amis ne savent pas encore que ce ne sera pas le pire de leurs soucis. La course-poursuite qu’ils vont imaginer va les emmener sur un terrain vraiment plus dangereux que prévu !

Si vous avez aimé Dix minutes trop tard, retrouvez avec plaisir la petite bande de copains, où, cette fois-ci, c’est Mat et Félix qui se retrouvent les héros de cette histoire. Un  petit roman haletant  sur fond de rivalités amoureuses et relations fortes d’amitié. Les personnages sont suffisamment peaufinés pour qu’on s’y attache et l’intrigue bien menée. Cave, entrepôt labyrinthique, malfrats, homme patibulaire, course-pous=rsuite, tous les ingrédients sont là pour que le lecteur accroche facilement à cette histoire au suspens bien dosé.

Publicités
3ème, lycée, nouvelles, policier, suspens, thriller

Noir c'est noir

Rêves noirs, de Sarah Cohen-Scali

Afficher l'image d'origineTrois nouvelles très courtes, très noires.

Le puits : C’est la nuit, il tombe une pluie torrentielle sur cette petite route de campagne déserte.  Un voyageur de commerce roule, épuisé. Bientôt, sa voiture percute une femme…Est-elle morte ?  La nuit sera plus noire encore que ce qu’il pensait…

Le témoin :  Un étrangleur de femmes sévit dans la ville. Le commissaire Leblanc ne semble avoir aucun indice… Pourtant, un témoin inhabituel était présent sur les lieux du dernier crime…

La voleuse d’amour : lorsqu’elle vole les lettres d’amour dans les boîtes aux lettres de son quartier, elle ne se doute pas qu’elle va tomber sur une lettre de chantage, et que cela pourrait bien changer sa vie…

Le genre littéraire si difficile et si exigeant de la nouvelle est ici particulièrement bien maîtrisé et sert parfaitement le propos. En quelques pages, la tension monte, jusqu’à la chute qui ne manque jamais de surprendre. J’ai vraiment bien aimé !

 

3ème, 4ème, 5ème, roman, suspens, thriller

Intrusion

Nuit blanche au lycée, de Fabien Clavel

Samedi, enfin ! Lana Blum attendait avec impatience ce week-end, où son petit ami, Jérémie, doit venir la voir et dormir chez elle ! Sa mère est d’accord. Avant, il y aura les baisers des retrouvailles et un concert… Mais Lana a enduit le sac de Kylian de Vache qui rit (elle en avait marre de ses moqueries)…  et est collée. Elle doit nettoyer les tables de la salle de perm… Dessus et dessous ! Vu le nombre de chewing-gums, elle en a pour l’après-midi. Alors, quand Jérémie arrive de l’aéroport, elle le fait entrer en douce pour qu’il l’aide. Mais bientôt, ils remarquent un type habillé d’un treillis et tenant un fusil de gros calibre à la main… Et il n’est pas seul… Qui sont-ils, que veulent-ils ? Qui sont leurs premiers otages ? En tout cas, Jérémie et Lana sont en danger. Il faut trouver une cachette et le moyen de joindre l’extérieur. Prise d’otages, course-poursuite dans les couloirs, la nuit va être longue.

Nous retrouvons ici à nouveau le personnage de Lana Blum dont nous avons fait connaissance dans Décollage immédiat. Si ma collègue et amie chroniqueuse n’avait pas trop aimé, je peux vous dire que toutes les filles lectrices – et même les lecteurs- du collège à partir de la 5e adorent littéralement cette série. Le personnage de Lana est attachant, sûr de lui malgré ses failles. Ici aussi, elle va savoir garder son sang froid et son esprit de décision pour  tenter de sauver sa peau et celle des otages de ce groupuscule néo-nazi prêt à tout. Les rebondissements sont nombreux, pas le temps de s’ennuyer ! Ecrit en 2013, avant la vague d’attentats que la France a subi récemment, le fait que ce groupuscule néo-nazi cherche à mettre son acte sur le compte des terroristes islamistes fait un peu froid dans le dos  mais n’a rien d’opportuniste pour l’auteur… Quand la réalité rattrape la fiction… Un thriller où la haine et l’action mènent la danse. Se lit indépendamment du premier volet : Décollage immédiat. Lana Blum apparaît encore dans le dernier sorti de la série :  « Captive » que le CDI possède également.

Enregistrer

3ème, 4ème, 5ème, 6ème, fantastique, roman, suspens

La botanique étrange du royaume de Plantagruel

Le secret du prince disparu, de Aurélie Cubizolles

Le secret du prince disparu1563. A douze ans, Simon de Beauvais n’a vraiment pas l’étoffe d’un futur seigneur : il ne sait ni monter à cheval, ni combattre à l’épée, trop sensible, trop curieux, dans la lune… Son père décide de l’envoyer comme apprenti chez son grand-oncle, Trublius Lampfrois, un vieil homme excentrique, reconverti avec grand succès dans la botanique, qui officie au château du roi Théodore Plantagruel. Là-bas, il va découvrir un monde étonnant et va faire des rencontres extraordinaires. Mais un soir, il voit de la lumière au 5ème étage de la serre, un lieu où seul devrait avoir accès Trublius, absent ce jour-là. Avec Tallis, sa camarade apprentie, il va chercher à découvrir le secret de ce lieu mystérieux… N’y aurait-il pas un lien avec l’histoire du prince Artaban de Calix, disparu à 15 ans dans la forêt maudite il y a près de 200 ans et dont le fantôme hanterait le château…

Complot, vengeance, accession au trône, fantôme, forêt maudite, plantes totalement extraordinaires et fascinantes (Lys Phosphorea, Venture, Vertefeuille…) Un récit riche au sujet traité avec beaucoup d’imagination dans un  univers médiéval fantastique. Assez court, son rythme est haletant et les personnages attachants. La fin tourne au conte de fée diabolique. La couverture elle-même est particulièrement réussie et donne envie d’ouvrir ce livre. Pétillant et original.

5ème, 6ème, roman, suspens, thriller

Mais où est passé papy ?

Toute seule dans la nuit, de Sandrine Beau

Afficher l'image d'origineLa petite Miette, 10 ans, est venue passer quelques jours chez son grand-père qu’elle adore… Lui, au moins, la comprend ! Alors qu’elle somnolait sur le canapé, elle se réveille bientôt en sursaut. Elle entend des bruits étranges, elle est seule dans la maison et la nuit est tombée… Son grand-père s’est absenté pour une course. Mais pourquoi tarde-t-il tant ?  Et qui s’est introduit dans cette ferme isolée  ?

Voilà un petit thriller pour les plus jeunes ! Ce huis-clos angoissant met en scène une enfant, seule alors qu’elle ne devrait pas l’être et aux prises avec un rôdeur. Où se cacher, comment fuir sans se faire remarquer, voici l’histoire du point de vue de Miette qui donne son nom aux chapitres la concernant. Et puis, il y a les autres chapitres, ceux qui donnent la voix à Roberto le grand-père et qui nous permet de comprendre son absence prolongée et involontaire qui l’empêche de rejoindre sa petite fille. Aucun des deux ne sait ce qui arrive à l’autre et tous les deux sont inquiets de la situation. A travers ces deux voix, c’est la petite histoire familiale de Miette qui nous est révélée par petits bouts. Ainsi, l’air de rien, des thématiques touchant les adolescents sont abordées : relations intergénérationnelles, éducation, conflit avec les parents sur des sujets comme le portable, la nourriture, le choix du prénom…

La peur sans les monstres, avec de vrais malfrats, le suspens et la tension qui montent : une histoire bien menée, très réaliste et simple à lire avec de jolies illustrations.  Pour les jeunes amateurs du genre !

3ème, adultes, aventure, coup de coeur, fantastique, lycée, roman, suspens

Pas de sanglots, pas de tombeaux !

Six of crows, de Leigh Bardugo

Afficher l'image d'origineKaz Brekker, surnommé « Dirtyhands » (mains sales) n’a peut-être que 17 ans, mais il est un chef de gang  redouté et ambitieux du quartier malfamé du Barrel. Sans foi ni loi, il est prêt à tout pour de l’argent. Pour cela, il accepte une mission impossible, commanditée par un riche marchand  : entrer dans la palais des Glaces, forteresse imprenable du royaume de Fjerda pour délivrer un homme, Bo Yul Bayur.  Cet homme est un savant qui aurait mis au point le jurda parem, une drogue capable de décupler les pouvoirs des Grishas, le peuple magicien de Ravka. Enlevé et emprisonné par les Fjerdans, qui font des Grishas leurs esclaves, il a dans ses mains un pouvoir de destruction illimité… Pour mener à bien sa mission, « l’ordure du Barrel » va s’entourer d’une équipe aux talents exceptionnels, les « six of crows » : Kaz le voleur sans scrupule s’entoure donc d’Inej le Spectre acrobate, de Nina une Grisha aux puissants pouvoirs, de Wylan un riche fugueur, de Jesper un joueur invétéré et de Matthias, le prisonnier en fuite.

Avant même de commencer la lecture de ce livre, on sait que l’on va entrer dans un univers hors du commun. La couverture est très réussie, les premières pages sans texte nous présentant les personnages sous forme d’illustrations, la carte de ce monde étrange dans lequel évoluent nos personnages ainsi que le plan du palais des Glaces nous permettent de visualiser l’ambiance avant même de connaître l’histoire, et on aime y revenir tout au long de notre lecture.

Quant à la lecture elle-même, c’est une réussite : imaginez Le Parrain et Ocean’s Eleven dans un univers fantastique sordide ! L’histoire non seulement est très riche et très bien construite mais elle arrive à nous tenir en haleine du début jusqu’à la fin, malgré ses 560 pages avec ses nombreux rebondissements et son intrigue particulièrement bien menée. Je tenais absolument à faire cette chronique au début des vacances pour que vous emmeniez ce roman dans vos bagages, pour ceux qui peuvent se le procurer en dehors du CDI… Les autres, il faudra attendre la rentrée de septembre…

Les personnages, dont les caractères, les relations entre eux et les histoires personnelles sont le pivot central  de ce roman, sont particulièrement réussis. Ils évoluent dans un environnement violent et étrange où seules la vengeance et la haine semblent dicter les actes et où la magie opère, au propre comme au figuré. Un récit envoûtant, captivant, sombre, complexe à la limite de la fantasy et d’une grande originalité qui, de plus et l’air de rien, est riche en messages : dénonciation de l’esclavage, du profit à outrance, du racisme, des drogues, de la violence.

Pour lecteurs avertis tout de même, car quelques passages un peu violents peuvent choquer les âmes sensibles. Vous l’aurez compris, un vrai coup de coeur ! Et un tome 2 en attente… Et à quand une adaptation cinématographique ?

Leigh Bardugo est déjà l’auteur d’une trilogie Grisha, probablement en lien avec le peuple présenté dans ce livre… mais apparemment seul le tome 1 est paru en français… Quelqu’un sait-il quelque chose sur ce sujet ?

Et pour visualiser le trailer, suivez le lien :  http://pageturners-milan.com/video/six-of-crows/

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4ème, 5ème, 6ème, aventure, fantastique, roman, suspens

Les désastreuses aventures des enfants Cherchemidi

Torsepied, de Ellen Potter

Torsepied par PotterIls sont trois enfants : Otto,  13 ans, un jeune garçon étrange, Lucia,  qui a soif d’aventures et Max, 10 ans, qui croit toujours savoir tout sur tout. Depuis que leur mère a disparu sans laisser de nouvelles, les rumeurs vont bon train dans la petite ville de Petit Corniflard. Leur père ne serait-il pas un assassin ? Ou Otto, cet enfant bizarre qui, depuis la disparition de sa mère, ne quitte plus ce foulard qu’il a autour du cou et qui a arrêté de prononcer la moindre parole ? La famille vit avec ce poids, et lorsque leur père, peintre de hauts personnages tombés en disgrâce, doit s’absenter pour raison professionnelle, il confie ses enfants à la seule personne du village qui accepte de s’occuper d’eux : l’horrible Mme Carnival. Mais un jour, leur père leur propose d’aller plutôt passer ce séjour chez sa cousine Angela, à Londres… Mais suite à un quiproquo, ils se retrouvent à la rue. Ils n’ont d’autre choix que de se rendre à Somnol-sur-Mer  où  habite une grand-tante qu’ils ne connaissent pas mais dont ils avaient lu l’adresse sur un courrier postal. C’est le début d’une aventure des plus étranges, ayant pour cadre un lieu surprenant, « la folie », réplique miniature d’un château voisin, et dans laquelle ils vont croiser toutes sortes de personnages des plus excentriques.

Un peu gothique, à la lisère du fantastique, à l’image de cette première de couverture particulièrement réussie, ce roman saura, je n’en doute pas, séduire bon nombre de lecteurs. Le narrateur (on n’est pas sensé savoir lequel des trois enfants – mais on le devine très rapidement) prend régulièrement à partie le lecteur dans le déroulement de l’histoire ou dans les ficelles d’écriture ce qui rend le texte très vivant. Les personnages sont attachants et l’histoire, rocambolesque -ou plutôt étrange et atypique- assez prenante. La fin est particulièrement réussie et donne toute sa profondeur au récit (ne regardez la liste des mots-clés qu’une fois la lecture finie, au risque de spoiler le texte !). Un mélange des genres très réussi et une lecture bien agréable. Ah, vous vous demandez pourquoi ce titre a été donné ? Et bien, je ne vous révélerai rien du tout ! A vous de lire ! Encore une fois, bravo aux éditions Alice dont nous avons déjà chroniqué quelques titres de qualité dont notre coup de coeur On n’a rien vu venir.