album, CE1, CE2, CP, maternelle

Lian, de Chen Jiang Hong

Monsieur Lo, pêcheur, passe ses journées à attendre le poisson qui se fait rare. Alors qu’un jour il aide une vieille dame à traverser le lac, celle-ci lui offre en remerciement des graines qui lui porteront bonheur. De ces graines poussera bientôt un champ de lotus. Une nuit, Monsieur Lo est réveillé par une douce mélodie et l’éclat d’une fleur de lotus. De la fleur sort une petite fille, Lian. Le lotus qu’elle tient dans la main est magique et réalise les souhaits. Généreux, Monsieur Lo partagera ses trésors avec les habitants du village et plus personne ne connaîtra  la faim. Mais c’est  sans compter sur la convoitise de Tan, la fille du préfet et de son père.

Un très beau conte de la sagesse, très classique, avec jonque, rivière, lotus qui nous emmène dans un merveilleux  voyage initiatique au fin fond de la Chine traditionnelle. Les illustrations sont elles-mêmes dans le plus pur esprit chinois. La découverte de la petite fille dans la fleur de lotus rappelle étrangement Poucette ou le magnifique film d’animation du Conte de la princesse Kaguya. Un texte qui nous invite à réfléchir sur le pouvoir négatif  de la possession : la cupidité, l’amas de biens  n’enrichit personne vraiment et le partage est la seule valeur qui rende riche.

Publicités
album, CE1, CE2, conte, CP, maternelle

Le Noir Quart d’heure, de Carl Norac

Lorsque maman a le temps, elle passe le noir quart d’heure avec sa fille… C’est le soir, au moment du coucher, et chacune d’elle raconte son histoire, leur histoire, en attendant que papa rentre du travail.

-Que veux-tu de tout noir pour peupler la nuit, ma belle ?

-Par exemple, trois corbeaux, un bout de charbon, un verre avec du café

-Rien que ça ?

-Et du chocolat noir.

Et puis, durant ce moment de partage, la réalité rattrape le rêve et l’imagination. Le papa rentre de son travail, de la mine, les décors du nord se précisent. Dans un texte très poétique, qui pourra peut-être sembler obscur à certains,  l’auteur a retranscrit une tradition belge, ce quart d’heure où l’on passe de l’éveil au sommeil en racontant des histoires dans le noir. Les illustrations sont merveilleuses en noir, blanc et jaune.

Un beau moment de tendresse, de partage et de complicité.

album, maternelle

Pour Andrée, de Sophie Vissière

Andrée est bien seule alors que Marcel, Romain, Manon et Ulysse ont l’habitude de se retrouver dans le parc tous les samedi après-midi. Notre petit cochon rose reçoit pourtant aujourd’hui un drôle de message : un petit avion en papier atterrit au milieu de son salon l’invitant à se rendre au parc à 15h … Et pendant  ce temps, que font Marcel le singe, Romain le lapin, Manon la girafe, et Ulysse l’âne, à s’activer dans tous les sens ? Ils préparent une surprise pour l’anniversaire d’Andrée ! Et le cadeau est immense ! Maintenant, elle a de vrais amis, et ne sera plus jamais seule les samedis après-midi !

Une ode à l’amitié, pour un album tout doux, tout tendre, aux tons pastels.

Une nouveauté des éditions Hélium.

album, maternelle

Gilles a un pépin, de Mathieu Lavoie

En effet, Gilles a un gros pépin… Notre petit bébé corbeau sort de son oeuf… mais l’oeuf étant tombé au sol, Gilles se retrouve un peu près du renard endormi… Maman-corbeau sur son arbre perché regarde la scène avec effroi et cherche une solution pour sortir Gilles des griffes du prédateur…Et si un fromage allait tout arranger ? Heureusement que maman corbeau connaît ses classiques !

Des illustrations très simples, aux traits très nets, à l’environnement épuré,  mettant en scène Gilles, sa maman, le renard, un ver de terre et … un fromage, totalement adapté pour les enfants dès 3 ans, et un clin d’oeil à la fable du corbeau et du renard pour son conteur.

Un immense merci aux éditions Hélium pour cet envoi  !

 

 

album, CE1, CP, maternelle

Six maris pour une souris, de Jean-Pierre Kerloc’h

Six Maris pour une SourisTrotte-Pirouette est amoureuse d’un bien gentil souriceau gris…ce qui n’est pas du tout du goût de sa mère, la reine des souris. Pour sa fille, il faut un mari bien plus puissant. Alors, elle va proposer à tous les animaux qu’elle croise d’épouser sa fille : le chat, le chien, le léopard, le lion… chacun en veut bien… mais pour son petit-déjeuner, son apéritif ou son déjeuner ! Jusqu’au moment où elle va croiser l’éléphant qui, lui, a une peur bleue des souris et refuse catégoriquement la proposition ! Pourquoi ? A cause d’un petit souriceau gris qui, un jour, lui a fait de grandes misères… Alors, vous devinez qui, finalement, va être le mari parfait pour notre petite Trotte-Pirouette ? Celui qui est capable de faire peur à un éléphant, peut-être !

Un livre rythmé qui se lit idéalement à voix haute grâce aux nombreuses onomatopées qui le rendent  musical, pour apprendre aux plus jeunes qu’il ne faut jamais se fier aux apparences !

album, maternelle, primaire

Grippé !, de Titus

Quand on est malade, malgré la fièvre, on est quand même un peu content de pouvoir rester à la maison, au chaud… Alors que dans son délire, le petit malade voit les pulls se transformer en mouton, il va quand même profiter de sa journée sans école… Enfin, la première journée, parce que durant la deuxième, puis la troisième, le temps commence à être long… Et lorsque même le papa attrape la grippe, il sue comme une endive au jambon ! Alors, pourquoi doit-on être malade pour avoir le droit de passer une journée tranquille ?

A la lecture de ce livre, c’est bien la question que l’on s’est posé avec mes enfants. Alors, on a décidé, pendant les vacances, de s’offrir une journée de malade sans maladie, et franchement, c’était vraiment chouette : pouvoir rester en pyjama, manger quand on a faim, lire des livres, regarder la télé, faire la sieste,ne rien faire… Une belle expérience. Merci donc à ce livre très drôle. Le petit garçon passe son temps à ne pas vraiment comprendre les expressions imagées qui se murmurent autour de lui et il y a vraiment beaucoup de bonnes trouvailles.

En plus cette histoire de fièvre de cheval, ça m’inquiète. Je me demande où j’ai pu attraper une maladie de cheval. Je ne fais pas d ‘équitation… à moins que… mercredi… j’ai joué aux petits chevaux avec mamie… La fièvre de cheval, ça s’attrape en jouant aux petits chevaux ? « 

album, maternelle

Le moulin à paroles, de Christos et Julie Ricossé

Le meunier est passionné ! Le vent lui amène les conversations du village et son moulin à paroles les brassent, les mélangent pour créer des fantaisies de mots : t’es qu’un nouillovore, patouchminouche, roupillette fabulette… Puis le meunier part au village avec son sac rempli de tous ces mots et les distribue : dans les classes les mots irréprochables, dans les cours de récré des expressions amusantes comme « proutosaure à roulettes », chez le fleuriste un langage fleuri, aux amoureux les « je t’aime », etc… Mais un jour, le maire ne trouve pas une meilleure idée que de moderniser son village en y installant un distributeur automatique de mots…. Celui-ci va-t-il vraiment réussir à suppléer notre pauvre meunier ? Ce n’est peut-être pas l’avis des enfants qui en ont marre des mots polis !

Un joli texte sur l’expression « moulin à paroles » raconté par un parolier qui aime jouer avec les mots. Les illustrations sont colorées et farfelues. Un album pour goûter encore un peu plus aux plaisirs des mots !