6ème, album, CM2, humour

Scoop ! de Gianni Rodari

Des non-faits divers …

Cet album est adapté d’une nouvelle de l’auteur italien Gianni Rodari, illustré par PEf.

Un jeune journaliste propose à son directeur des articles concernant des faits divers qui auraient pu se produire et faire des drames… mais qui, heureusement, n’ont pas eu lieu : un semi-remorque doublant un tracteur n’a pas percuté une voiture et il n’y a pas eu de morts ; une femme armée d’un pistolet n’a pas volé le portefeuille d’un passant… Ah, ça ne plaît pas au directeur  ? « Voyons, monsieur le directeur […], ce qui se produit réellement n’est qu’une infinitésimale partie de ce qui pourrait arriver. Un journal moderne doit élargir son cham d’action au domaine du possible ».

Ou comment travailler sur le fait divers dans la bonne humeur ! Original.

Publicités
6ème, CM2, conte, récit initiatique, roman

Réaliser ses rêves ?

L’homme qui levait les pierres, de Jean-Claude Mourlevat

Résultat de recherche d'images pour "l'homme qui levait les pierres fnac"Tous les dimanches, Ruper Oaza, l’homme le plus fort au monde, se produit sur la place du village : il soulève, devant la foule ébahie, une pierre énorme… Tous les dimanches, Peio, garçon de 12 ans, frêle et délicat, vient assister à ce spectacle mais trouve à Ruper un air triste qu’il ne comprend pas… Il rêve que Ruper accepte de lui enseigner son art mais Ruper n’enseigne son art à personne… Peio décide néanmoins d’aller le voir et contre toute attente, Ruper accepte de le prendre comme apprenti. Mais ses leçons vont être bien loin des attentes du garçon…

Un récit très court qui amène le lecteur à réfléchir sur le sens de la vie et la force du mental. Il enseigne des valeurs fondamentales comme le respect des différences, la patience, la volonté. Le petit Peio n’est pas capable de soulever des pierres, Ruper le sait mais il va le guider sur un autre chemin, avec sagesse et philosophie, et permettre à Peio de trouver sa propre voie  et s’élever à travers son rêve de manière encore plus incroyable qu’on pourrait le penser. Un conte philosophique et fantastique à la portée de tous.

5ème, 6ème, CM2, fantastique

Mauve, de Marie Desplechin

Après Verte et Pome, découvrez le troisième volet de cette série, où l’on vit le quotidien de sorcières, qui tentent de passer inaperçues dans un monde humain.

Dans la famille de Verte, on est sorcières de mère en fille !

Ray, le grand-père de Verte est inquiet : Verte, tout comme sa copine Pome, ne semblent pas dans leur état normal depuis quelques temps… Elles claquent les portes, s’enferment dans leur chambre, sont agressives ! Et au collège ! N’en parlons même pas ! Elles sont accusées de semer la zizanie autour d’elles … Serait-ce une crise d’adolescence ? Est-ce si simple, cela ne leur ressemble tellement pas… Tout le monde est inquiet et Anastabote, sa grand-mère sorcière, bien plus encore que ces hommes qui ne connaissent rien de leur monde et de leurs secrets les plus noirs… Car de nouveaux venus sont arrivés dans le quartier, dans la résidence même de Verte et de Pome… et la fille, Mauve, est inscrite au collège ! Harcelée, Pome n’arrive pas à se défendre et c’est elle l’accusée… Comment fait Mauve ? Est-elle capable de manipuler l’esprit de ses camarades ?

Et quand le Mal débarquait, c’était d’abord à nous qu’il s’en prenait. Nous étions les premières à payer la note. Nous, les sorcières.

Et elles vont devoir s’unir, dans le plus des secrets pour essayer de contrer les forces maléfiques … et ce ne sera pas une mince affaire !

A travers un roman fantastique pour la jeunesse, mettant en scène des sorcières, l’auteur arrive à distiller quelques thèmes universels comme la tolérance et le droit à la différence, le pouvoir des foules et le danger de la manipulation, le harcèlement scolaire, mais aussi l’amour et l’amitié, la famille recomposée ou monoparentale. Bref, c’est plus riche qu’on ne pourrait le penser au premier abord, et les personnages, attachants et très variés ne gâchent pas le plaisir !

La construction est la même que pour les précédents tomes : chaque personnage prend la parole le temps d’un chapitre pour raconter les événements de son point de vue. La fin d’un récit devient le début de l’autre avec quelques pages de transition bien ficelée. A prendre en compte pour la lecture des plus jeunes qui peuvent être déboussolés par cette construction s’ils ne la comprennent pas au départ.

Un immense merci aux éditions de l’Ecole des Loisirs, qui a accepté, très spontanément et amicalement de compléter notre trilogie avec ce dernier tome de la série, tant attendu par une petite fan, lectrice de 6ème !

6ème, album, animalier, CM2, conte

Je vais souffler… souffler… et… éternuer !

La vérité sur l’affaire des trois petits cochons, témoignage recueilli par Jon Scieszka et illustré par Lane Smith

91cyhdp2b8tl

Tout le monde connaît l’histoire du loup et des trois petits cochons… Mais qui a déjà entendu la version du loup lui-même ? Léonard Eugène Loup, que l’on peut appeler par son petit nom Léo va donc nous livrer son point de vue sur toute cette affaire, qui fait scandale dans les chaumières depuis la nuit des temps !

Je ne sais pas comment cette affaire de Grand méchant Loup a démarré, mais c’est des salades.

Enfin, peut-être pas tant que ça, finalement !

Drôle et merveilleusement illustré, un album parodique et riche, à savourer dès le début de l’école primaire et jusqu’en 6ème sans problème (moi personnellement, j’adore !) avec des personnages qui n’ont pas leur langue dans leur poche

Et ta vieille grand-maman peut aller se faire voir !

Idéal  pour travailler avec les plus jeunes la notion de point de vue, le fait divers, la presse, le témoignage.

4ème, 5ème, 6ème, aventure, roman

Les mods parallèles, de Sara Ri et Matthieu Santelli

 

Voici une aventure Minecraft non officielle, interactive grâce à des QR codes présents à différents moments de l’histoire.

Lorsque Victor se réveille ce matin-là, il se rend compte que ses cultures ont été détruites et que ses moutons ont disparu. Lui qui vit tout seul, très paisiblement, sans jamais rien qui ébranle son quotidien, il n’y comprend rien. Il décide de partir vers la forêt à la recherche de ses moutons et d’une explication. Dans une cabane abandonnée, il  fait la connaissance de Jaz-Mine, une fille aux cheveux verts, qui vient d’un autre univers.

Toi, tu as spawné dans un monde paisible où il n’y a pas de mobs hostiles. Tu es un noob, en quelque sorte. Dans les autres mondes, il existe des mobs hostiles qui droppent des items. Je suis venue dans ta map pour réunifier les mondes afin que les mods et maps parallèles soient accessibles à tous. […]. Tu n’as rien compris, n’est-ce pas ?

Et nous, pas forcément non plus, si l’on ne connait pas trop le jeu Minecrraft. Mais finalement, cela n’a pas tant d’importance que ça, car l’histoire va se poursuivre en emmenant nos deux protagonistes de mondes en mondes à travers des failles pour essayer de rétablir l’ordre d’origine des différents mondes. C’est ainsi qu’ils se retrouvent dans un monde apocalyptique, à Paris, près du Sacré-Coeur, puis dans un monde de squelettes et de zombies, un monde où il faut résoudre des énigmes pour éviter à des bombes d’exploser, un monde rempli de crétures, du lapin à l’Ender Dragon,  un monde où le déplaceùment se fait à la verticale, etc. Chaque chapitre du livre représente un de ces mondes dans lequel accèdent nos amis, à la recherche de la faille qui les fera avancer d’un univers à l’autre afin de résoudre leur problème. La relation entre Victor et JazMine, qui ont des caractères opposés met du piment à l’aventure qui peut être lue sans problème par un novice au monde de Minecraft, même si, dans ce cas, il ne pourra pas comprendre toutes les références. JazMine n’a peur de rien et est très dégourdie, alors que Victor fait plutôt partie des joueurs inexpérimentés mais va chercher à évoluer, de maps en maps ! Néanmoins, la lecture du livre reste totalement compréhensible et se lit vite. L’ouvrage est soigné et la mise en page aérée grâce à une typographie qui change sur certains mots pour rendre la lecture plus ludique.

5ème, 6ème, CM2, roman, suspens

Dix minutes de dingue, de Jean-Christophe Tixier

Course-poursuite !

Dix minutes de dingueMat et Félix sont sidérés par la video de skate envoyée par leurs copains Tim et Léa pour leur « battle de skate ». Comment vont-ils pouvoir rivaliser avec ça ? Deux caméras, un plongeon dans une piscine… Cela semble impossible de faire mieux… Sauf si, eux, arrivent à utiliser trois caméras et à organiser une course-poursuite avec un scooter… Reste à réunir le matériel nécessaire, ce qui n’est pas une mince affaire. Mais nos amis ne savent pas encore que ce ne sera pas le pire de leurs soucis. La course-poursuite qu’ils vont imaginer va les emmener sur un terrain vraiment plus dangereux que prévu !

Si vous avez aimé Dix minutes trop tard, retrouvez avec plaisir la petite bande de copains, où, cette fois-ci, c’est Mat et Félix qui se retrouvent les héros de cette histoire. Un  petit roman haletant  sur fond de rivalités amoureuses et relations fortes d’amitié. Les personnages sont suffisamment peaufinés pour qu’on s’y attache et l’intrigue bien menée. Cave, entrepôt labyrinthique, malfrats, homme patibulaire, course-pous=rsuite, tous les ingrédients sont là pour que le lecteur accroche facilement à cette histoire au suspens bien dosé.

5ème, 6ème, CM2, fantastique, historique, récit de vie, roman

La balafre, de Jean-Claude Mourlevat

Apparitions…

Résultat de recherche d'images pour "la balafre"Olivier doit quitter son quotidien pour 10 mois suite à une mutation de son père. La petite famille se retrouve dans un hameau perdu. Un soir, alors qu’il se promène seul dans la rue, un chien se jette avec une rare violence sur la grille intérieure d’une maison abandonnée, en aboyant. Olivier, tremblant,  court se réfugier chez lui. Mais à la maison, aucun de ses parents n’a rien vu, ni entendu… Comment cela est-il possible ? Pour en avoir le coeur net, il décide de rester un week-end seul à la maison, alors que ses parents sont en déplacement… De retour d’une promenade à vélo, le chien réapparaît devant lui, bientôt accompagné d’une fillette de 4 ans… Ceux-ci se volatilisent sous ses yeux. Toutes ces images le hantent, il ne comprend pas ce qui lui arrive, ses résultats scolaires chutent, son moral bascule… Il ne ressortira pas indemne de toute cette histoire, et sera marqué à vie, littéralement, une balafre traversant son visage, témoin de ces événements.

Comme d’habitude, Jean-Claude Mourlevat nous dresse là, avec son merveilleux talent de conteur, une histoire prenante, à la chute inattendue, à la lisière du fantastique, du roman historique et policier. Même si la couverture a un peu vieilli, le texte, lui, n’a pas pris une ride, c’est là qu’on sait quand on a affaire à un grand écrivain ! L’intrigue ne nous lâche pas, les visions et les questionnements du jeune garçon, l’introduction qui nous dévoile déjà le drame qui préfigure, symbolisé par la cicatrice, font que ce court roman, très accessible et très bien construit, nous hante nous-même longtemps. Un roman où le fantastique se mêle à l’Histoire, celle de la Seconde Guerre mondiale, de la Résistance, de la collaboration, des délations, des Juifs, des déportations. Un roman à lire sans hésitation, proposé dès 10 ans, mais que je suggèrerai plutôt à partir de 12 ans. Et surtout, ensuite, découvrez tous les autres livres que le CDI possède du même auteur : La rivière à l’envers (1. Tomek – 2. Hannah), Le combat d’hiver, L’enfant océan, Le Chagrin du roi mort